Nous allons présenter le plan d’alimentation pour un lot de poulet de chair de son arrivée sur l’exploitation à l’abattage.

 

Les poussins arrivent sur l'exploitation à 1 jour, ils effectuent un nombre très important de repas, une centaine par jour à l'âge de deux semaines.

Lors de leur arrivée de la nourriture spécial poussins BIO est mis à disposition sur du papier  de démarrage.

Ce dernier génère une sonorité qui attire les poussins dans les zones d’alimentation et d’abreuvement.

 

Ensuite trois fois par jour l’exploitant vient verser de la nourriture sur des plateaux de démarrage tout au long de la phase de démarrage jusqu’ à 4 semaines.

 

 

Au fur et à mesure que l'animal grandit, ses besoins évoluent.

En fin d'élevage, le poulet de chair n'effectue plus qu'une trentaine de repas par jour.

 

Il est conseillé classiquement d'utiliser trois types d'aliments différents, selon l'âge et la vitesse de croissance :

· un aliment de démarrage d'un jour à 4 semaines.

· un aliment de croissance de 4 à 9 semaines.

. un aliment de finition de 9 semaines jusqu'à l'abattage.

 

Sur cette exploitation  l’aliment de croissance et de finition est le même.

 

 

 

 

 

Pendant la phase de démarrage (de 0 à 4 semaines) l'aliment du commerce est privilégié pour plusieurs raisons :

 

·II simplifie la distribution par l'utilisation d'un aliment complet unique.

 

·La consommation d'aliment, si elle est faible, doit permettre aux poussins de trouver tout ce qui est nécessaire à leur développement (d'autant plus qu'ils ne peuvent pas compenser un déséquilibre alimentaire) puisqu'ils n'ont pas accès au

parcours.

 

·Si la croissance est retardée au démarrage à cause d'aliments non adaptés, elle ne sera jamais compensée. De plus, les volailles mal nourries sont plus sensibles aux maladies.

 

·Présenté sous forme de farine, c'est idéal pour les poussins (au niveau de l'assimilation et de la digestibilité). La granulométrie de l'aliment a une influence sur la vitesse de croissance. Si à cet âge, on utilise des granulés, on constate un abaissement de l'indice de consommation et une accélération de la croissance, ceci est donc fortement déconseillé en production fermière, sous peine d'avoir des poulets trop gros et gras trop rapidement.

 

L'aliment pour poussin doit obligatoirement être distribué à volonté, mais il faut faire attention à ce qu'il soit toujours appétant. II ne faut pas oublier de mettre à leurs disposition du gritt (petits graviers, coquilles dont la taille ne doit pas excéder 5 mm) dans les mangeoires.

 

 Le gritt facilite le broyage de l'aliment dans le gésier.

 

Alimentation en phase de croissance

 

A l'âge de quatre à cinq semaines, les poulets sont mis sur parcours.

 

Les besoins

 

Poulet de chair           Energie en Kcal/kg d'aliment     Protéines en % de la ration

du ler jour à 4 semaines            2 9 0 0 - 2 9 5 0                       2 0 , 5 - 21

Après 4 semaines                      2 7 0 0 - 2 9 0 0                          16 à 2 0

Alimentation en phase de finition

 

Pendant cette période, il faut rationner les poulets afin d'éviter une prise de poids trop importante, il faut donc choisir un aliment dont le niveau d'énergie est le plus bas. C'est à cette période que l'on peut donner aux poulets une ration élaborée à la ferme.

 

Sur cette exploitation comme dit précédemment c’est le même Sac d’Aliment POULET BIO.

 

Pour exemple lorsque les poulets de chair ont  au delà de 8 semaines monsieur Costamagno écoule 3.5 sacs de 25  Kg par jour pour 700 poulets de chair.